Les spécifications de la Playstation 4 ?

Les-spécifications-de-la-Playstation-4

Il semblerait que les spécifications techniques de la prochaine console de Sony, avec les dates de sorties, trainent déjà sur le Net. Cliquez sur suite pour en savoir plus…

Alors, tout d’abord, attention, ces informations sont à prendre avec des pincettes de homards, car il parait évident que Sony ne laisserait pas ce genre d’informations trainer sur le net. Quoi qu’il en soit, un site web affiche clairement, et de manière très détaillée, les soi-disant spécifications techniques de la future Playstation 4, ainsi que la date de sortie de la console sur le marché.Voici, en résumé, ce qu’il en ressort:

Technology PS1 PS2 PS3 PS4
Disc CD DVD Blu-ray Holographic Disc (HVD)
Audio Stereo Dolby Digital 5.1 Lossless 7.1 Channel Lossless 9.1 Channel
Storage 1MB Flash 8MB Flash 20GB-160GB Harddrive 220GB-1TB Harddrive, Flash, External
Storage Speed NA NA 1.5Gb/s (SATA-150) 6Gb/s (SATA-600)
Color Depth True Color True Color True Color, Deep Color Full Deep Color
Color Space BT.601 BT.601 sRGB, BT.709, x.v.Color x.v.Color
Controller Vibration Vibration Wireless, Vibration, Motion Sense Wireless, Vibration, Motion Sense (3D), Wind, Shock
Internet None 10/100Base-T wired 1000BASE-T wired, Wi-Fi 802.11b/g wireless 100 Gbit Ethernet wired, Wi-Fi 802.11b/g/n wireless
Display SDTV (640x480i) SDTV (640x480p NTSC / PAL) HDTV (1920x1080p) QF-HDTV (3840x2160p)
VRAM 1MB 4MB EDRAM 256MB GDDR3 1024MB GDDR4
System RAM 2MB 32MB 256MB XDR 1024MB GDDR4
First Released Dec 3, 1994 Mar 4, 2000 Nov 11, 2006 Nov ?, 2011
Notons tout d’abord la sortie prévisionnelle de la console, c’est-à-dire à la fin de l’année 2011 (au Japon), ce qui, pour l’instant, colle assez bien avec les différentes rumeurs sur l’arrivée de la succession de la Playstation 3.

Ensuite, le HVD, ou Holographic Disc, pourrait être soit le remplaçant du Blu-Ray, soit une technologie qui cohabiterait avec cette dernière, ce qui est déjà plus probable puisque tous les foyers ne sont pas encore équipés d’un lecteur Blu-Ray et qu’il faut encore du temps pour que le format soit le digne successeur du DVD. De plus, l’avenir cinématographique semble plus porté vers la VOD que le support physique. Toujours est-il qu’il ne serait pas impossible que Sony distribue des films sur ce nouveau format.

Passons maintenant à l’audio, aujourd’hui, la Playstation 3 est capable de délivrer du 7.1 (7 enceintes + 1 caisson de basse) sans perte de qualité sonore (contre 5.1 pour la 360), alors qu’on prévoit du 9.1 sur la PS4, et en 32 Bits au lieu de 16. Il ne reste plus qu’à trouver de la place pour mettre les enceintes chez soi.

Côté stockage, le disque dur interne serait compris entre 220GB pour les versions de base, contre 1TB (1000GB) pour la plus chère. Si l’on prévoit que les jeux et les films, dans l’avenir, prendront encore plus de place, autant dire que ce ne sera pas du luxe.La vitesse de transfert devrait être plus importante puisque, d’ici là, les spéficiations du Serial-ATA 3 (SATA-600) passeront de 1.5Gb/s à 6GB/s.

La manette, elle, devrait esthétiquement peu évoluer, cependant, la capture de mouvements serait améliorée et les vibrations toujours présentes. Elle prendrait également en charge les chocs et l’air (comme la Nintendo DS?).

Pour la vidéo, gros changement, puisqu’en plus de passer par une sortie HDMI2, les résolutions évolueraient également puisqu’actuellement, nos écrans Full-HD affichent du 1920*1080p maximum, contre 3840*2160p (QF-HDTV – Quad Full High Definition) pour l’avenir. Quand on voit le temps qu’il a fallu pour imposer la haute-définition en France, et pousser la clientèle à se procurer des télévisions au minimum HD-Ready 720p, difficile de s’imaginer déjà avec de nouvelles télés d’ici 3 ans, mais bon… Elle serait capable de délivrer du « Full Deep Color » en 48 Bits (contre 24 Bits sur le PS3, soit 8 Bits par couleur primaire).

Enfin, le problème sur chaque Playstation, les développeurs vous le diront, c’est bien la mémoire vidéo, soit sur la PS3, 256MB sur le RSX et 256Mb de mémoire principale XDR (contre 512MB unifiés pour la 360). La PS4, elle, aurait 1024MB en DDR4, en mémoire vidéo comme en mémoire système. Reste à savoir si cela ne serait pas trop peu compte tenu de l’évolution des jeux (et de la résolution des textures, shaders 5.0 et compagnie…). Le Processeur vidéo de la PS4, toujours nVidia, serait basé sur le chipset GeForce GTX 480.

Pour terminer, le processeur serait nommé « Cell 2 » et cadencé à 4.2Ghz, avec 3 coeurs principaux (PPE) et 16 coeurs spécifiques (SPE), dont un SPE qui serait désactivé, tout comme sur la PS3, afin de prendre le relais en cas de SPE défectueux. Tout ce beau monde porte le nombre de Threads simultanés à 21. On espère pour les programmeurs que Sony facilitera au maximum le développement des jeux, car ils risquent fort de s’arracher les cheveux.

Petite info supplémentaire, la PS4 serait censé prendre en charge quasiment tous les formats vidéo classiques, excepté le conteneur MKV, non pris en charge sur la PS3, ce qui fait d’ailleurs défaut à la console puisque bien plus utilisé sur les vidéos haute-définition que le conteneur AVI.

Conclusion:

La plupart de ces informations semblent effectivement tenir la route, d’autres beaucoup moins, cependant, les spécifications sur le site sont extrêmement détaillées, ce qui peut permettre un embryon d’interrogation. Il y a cependant de fortes chances que Sony ne communique pas encore officiellement les spécifications techniques de la relève avant un moment.